| +34 959 501 774 / +34 638 081 415 | eMail info@molinorioalajar.com
Senderismo_00

Randonnées

Randonnées dans la Sierra de Huelva

Peter Ott, Alájar Automne 2003

Bienvenue au Parc National de la Sierra de Aracena y Picos de Aroche. Cette magnifique région avec ses nombreuses collines et villages blancs se trouve dans la partie ouest de la Sierra Morena, la chaîne de montagnes la plus longue de l’Espagne. Comptant à peine 40.000 habitants sur 3.000 km carrés, c’est une destination idéale pour les randonneurs et pour les amateurs de la nature qui s’enfuient du remue-ménage de la vie moderne.

Les villages ont peu changé de caractère durant des siècles, leur histoire se reflétant dans leur architecture et dans le paysage environnant. Vous partez à la découverte de chemins romains, de moulins à eau abandonnés et d’anciennes forteresses mauresques. Pendant les randonnées à travers ce paysage tranquille, on voit encore des mules qui labourent les petits vergers, on entend le tintement des cloches des chèvres entre les chênes et les châtaigniers, et le ruissellement des maintes petites rivières et sources qui se répandent entre les collines. L’eau qui coule directement d’un rocher, d’un coteau ou des nombreuses fontaines des villages est normalement potable, à moins d’être pourvu du signe « no potable ».

En regardant le ciel, on pourrait voir patrouiller des vautours et d’autres rapaces et si vous avez de la chance, l’éclair bleu d’un paradisier qui effleure la surface d’une rivière.

A n’importe quelle saison, la Sierra offre à ses visiteurs un spectacle. Le printemps apporte une profusion incroyable de fleurs multicolores: des iris, des orchidées, des pivoines, des glaïeuls, entre autres. L’été est la saison des fêtes, quand les rues somnolentes dans une chaleur accablante tout à coup se réverbèrent de vie, quand la douce brise du soir soulage l’esprit, et les places se remplissent pour un verre de bière glacée. La couleur revient au paysage en automne quand les châtaigniers, les peupliers, les noyers et les figuiers se vêtissent de rouge, d’or de marron et de roux.

La généreuse pluie de l’automne et de l’hiver rafraîchit la terre poussiéreuse et desséchée et en peu de jours, la Sierra se montre de nouveau verte et luxuriante, séduisant le visiteur à se promener par un beau jour d’hiver.

Il n’y a pas de grosse industrie dans la Sierra, un fait qui se montre bien en la qualité de l’air – clair et frais, parfumé de thym, de romarin et de sapin.

Beaucoup de villages dépendent de la production de jambon (jamón iberico), la spécialité de la région. Ces usines se situent principalement autour du village de Jabugo, renommé partout en Espagne pour la qualité de son jambon. Les troupeaux de cochons noirs ibériens broutent paisiblement parmi les arbres chêne-liège qui leur fournissent un banquet de glands en automne. D’autres produits régionaux sont les châtaignes, les noix, le miel, le fromage de chèvre et les cèpes et champignons sauvages dont il y a une profusion très appréciée. Pendant la saison automnale, on peut voir quelques villageois qui se glissent silencieusement entre les arbres, armés de leur panier et de leur canif. Où trouver les meilleurs cèpes est un secret bien tenu. 

En se promenant dans la Sierra, vous pouvez suivre une des routes marquées, autant que celles de Longue Distance (GR) ou de Courte Distance (PR). N’oubliez pas de fermer tous les portails derrière vous, ne jamais allumer de feu sauf dans les aires désignées pour barbecue et finalement, attention aux taureaux!